Metagames

Metagames (https://www.metagames-eu.com/forums/)
-   Oldies (https://www.metagames-eu.com/forums/oldies/)
-   -   Cash, cash, cash... (https://www.metagames-eu.com/forums/oldies/cash-cash-cash-133099.html)

Usu 19/02/2013 23h55

Cash, cash, cash...
 
...euh pardon, c'est plutôt "Money, money, money !" :D

Ce sont des lieux que nous fréquentons tous, ils sont souvent chers, trop chers, et pourtant ! On y passe régulièrement car on sait qu'on peut y trouver quelques trucs pour compléter nos collections et mêmes parfois des pépites qui passe inaperçues ! Je parle bien entendu des « cash » et autres dépôts-ventes.

J'ai eu l'occasion de travailler en tant que renfort dans l'un d'entre eux, et ce pendant un peu plus d'un mois. Mon statut de renfort m'a permis et obligé à toucher à tous les postes possibles : acheteur et vendeur et dans tous les secteurs du magasin, et puis aussi homme à tout faire. Ce fut une très bonne expérience, mes collègues et patron étaient tous très sympa.

Je vais essayer dans ce topic de répondre à toutes les questions que vous vous posez, que l'on m'a posé, que je me suis aussi posé à un moment donné à propos des cash. Je vais essayer d'être clair et concis au maximum, de toute manière, il évoluera s'il le faut avec les informations de chacun, je n'ai pas la science infuse !

Tout ce que j'écris à donc rapport en grande partie avec le magasin ou j'ai travaillé, mais également la concurrence direct sur place : Cash Converters, Easy Cash, Cash Express, Troc.com, Titi International entre autres.

J'en profite pour signaler que par gain de place et de temps, j’abrégerai beaucoup de nom*:
Cash Converters → CC
Easy Cash → EC
Cash Express → CE
Troc et Titi pour les 2 autres.

Quelques termes liés également*:
Pricer → Mettre un prix sur un objet
Traiter (DVD ou jeu vidéo) → Enlever le CD et attribuer à la boite le numéro de la pochette du CD, ou tout simplement scotcher la boite
Traiter (tout autre objet) → Mettre en réserve tout ce qui est susceptible d'être volé.
Prép ou salle de préparation → Lieu ou les acheteurs déposent les objets achetés pour les nettoyer et les étiqueter, et ou les vendeurs les récupèrent pour les pricer et les mettre en rayon.

J'ai essayé d'aérer au maximum et rendre ça lisible au possible, désolé si ce n'est pas le cas ^_^'

==================
Vous êtes intéressé uniquement par le "code" de l'un des cash ? Rendez-vous directement au paragraphe 5) ;)

Usu 20/02/2013 00h11

1) Comment l'enseigne fait-elle pour avoir un stock pour l'ouverture ?
  • En ce qui concerne EC, il y a tout simplement 2 ouvertures : une ouverture achat, et une ouverture vente. Sur une période oscillant entre 4 et 8 semaines, seule la partie « Vendez » est ouverte, les clients amènent leurs objets et le magasin se rempli. Seulement, il n'est pas possible de choisir ce que les clients vont emmener, et donc l'apport des différents secteurs est inégal*: le patron commande donc sur le net ou via des grossistes de quoi remplir correctement tous les rayons. Le rayon musique de mon EC était vide jusque 3 jours avant l'ouverture (juste une guitare sèche qui ne valait rien du tout), il a donc commandé chez Ibiza ampli, table de mixage, néon, spot, HP et chez Delmas pour les instruments (dont une flopée d'harmonica et je vous jure que ça part comme des petits pains o_O'' ).
  • Je n'ai jamais eu connaissance d'ouverture de CC dans mon secteur donc je ne sais pas comment ils fonctionnent.
  • Pour CE, il avait eu une période de 2 semaines d'achats uniquement, puis ils avaient du combler tous les manques par de l'achat à grossistes. Il y avait beaucoup de DVD de merde sous blister par exemple.


2) Et ensuite ? Comment fonctionne le stock ? Qu'y a t'il en réserve ?
  • Par principe de flux tendu, c'est à dire que le magasin à une réserve mais très petite, et donc elle ne peut pas se permettre de stocker trop de choses. Il y a le stock passif, celui que les clients ne voient pas et le stock actif, c'est à dire tout ce qu'il y a dans le magasin. Dans mon EC, la réserve est tellement petite qu'il n'y rien d'autres en réserve que le traité*: Quand vous voyez un lecteur DVD en rayon, le cordon péritel, ainsi que la télécommande ont été rangé dans un bac numéroté (afin de les retrouver facilement ensuite). Imaginez un mur de 5m de long sur 3m de haut rempli de petite boite numéroté de 001 à 500 environ. Pour les objets plus gros mais à traiter tout de même (accessoires d'une cafetière par exemple), il a tout simplement des bac plus gros. À savoir aussi, 2 bacs spécifiques très facile d'accès, un pour les prises péritel, RCA et VGA, un second pour les cordons d'alim (en 8 et les ''tripattes'', cad ceux des ordi par exemple).
  • Pour CC et CE, les réserves me paraissent plus grandes, mais dans un bordayl pas possible, ça doit être bien chiant pour tout retrouver. Et toujours avec ce même principe de bac numérotés.
  • Ensuite pour garder des stocks constant, on fait des appels de stock, ces fameux messages que l'on voit à droite à gauche « On rachète vos consoles cash ! » mais aussi les vendeurs qui une fois vous avoir vendu quelque chose vous rappellent que vous pouvez également revendre votre ancien matériel. Les appels à des fournisseurs externes restent tout de même monnaies courantes, 0 à 3 fois par trimestre selon les secteurs du magasin.


3) Quand je leur vends un produit, comment définissent-ils le prix de rachat ?
  • Pour EC, l'acheteur scanne déjà directement le produit s'il a un code barre dans le logiciel d'achat qui contient déjà un grand nombre de référence. Si le code est reconnu, le nom de l'objet est automatiquement écrit, un prix de rachat et de revente est automatiquement inscrit mais modifiable. Dans le cas ou le code barre ne donnerait rien ou qu'il n'y en aurait pas, l'acheteur va sur le site d'EC en section privée pour chercher dans l'Easy Price (→ EP). Une base de données gigantesque contenant tout les achats de tous les EC de France. Vous tapez simplement votre recherche « Iphone 4S blanc » et vous avez tous les I4S acheté (et éventuellement vendus) dans les autres EC de France. Le logiciel affiche également 1 prix de rachat (étant une moyenne de tous les rachats affichés), et 3 prix de revente : le min, le max et la moyenne de tous les résultats. Ces prix étant codés par un lettrage pour éviter que le client comprenne. Dans le cas ou le produit ne serait pas dans la base de données (nouveautés ou truc jamais sorti avant, ou tout simplement l'acheteur tape mal, ça donne rien), alors l'acheteur se dirige vers les sites de ventes très connus : priceminister, Amazon. Ebay est fuit comme la peste, certainement car les enchères reflètent la vérité du marché. Avant de donner un prix au client, l'acheteur lui demande combien il en espère et c'est à ce moment que l'acheteur avise. Le but étant de fidéliser le client dans tous les cas, qu'il parte content avec son argent.
    • Dans le cas ou le client donnerai un prix très élevé par rapport au marché,généralement l'acheteur lui dit alors clairement combien il va reprendre l'objet et combien il va le revendre en lui montrant que si il lui donne le prix qu'il veut alors ça ne partira jamais.Dans le cas de client récalcitrant la négociation plus poussée commence jusqu'à tomber d'accord si c'est possible. Les acheteurs pouvant toujours réduire un peu leur marge mais trop non plus.
    • Dans le cas ou le client donne un prix concordant, cela dépend du client, il y a une notion de client fort ou faible : S'il paraît fixé sur son prix, l'acheteur jouera plutôt à dire « ca vaut seulement 15 mais je vous le fait à 20 ca marche », toujours pour faire plaisir au client. S'il dit le prix d'un ton hésitant, la phrase sera plutôt « 20 ? Vous êtes plutôt haut par rapport à nos estimations habituelles, 15 ca vous irait ? »
    • Dans le dernier cas ou le client n'y connaît que dalle, l'acheteur propose toujours plus, généralement le double, voire le triple de ce que le client en voulait.
      Histoire vraie : un mec qui vient juste avec Castlevania : Symphony of the Night dans la main et un grille-pain dans l'autre et dit à mon collègue « J'ai trouvé ça dans mon grenier, vous m'en donnez combien ? » Donc la phrase typique : « Vous en voudriez combien de tout ça ? » « Je sais pas vraiment, 5€ je serait déjà bien content ! »...
      Mon collègue regarde la cote du jeu et voit que ça part en sucette, il a gardé son calme et a juste dit : « je vous donne 10€, ça vous va ? » Le mec est reparti tout jouasse avec son billet de 10 balles... Et on obtient un client *50.

    Finalement, une fois tout ça fini, l'acheteur définit aussi le prix de revente, que le vendeur ne suit pas forcément.
  • Concernant les autres cash, je ne peux rien affirmer sur les méthodes pour obtenir les prix, certainement un principe équivalent, une BDD propre à chaque magasin ou bien directement sur les site priceminister, amazon et consort.
    Par contre pour l'approche et le choix final du prix de rachat, je les ai toujours trouvé plus direct, bien moins dans l'optique de faire revenir le client à coup sur.

4)C'est quoi un *50 ?
  • C'est une désignation des clients venant vendre leur produits. C'est plutôt péjoratif, ça désigne les pigeons en gros. Plus le coef est gros, plus il se fait pigeonner. En général les gros pigeons, ce sont les *5, *6, mais comme l'exemple ci-dessus, des fois on tombe sur des perles.
    Il se calcule très simplement : si vous rachetez un produit 2€ et qu'il se revends 100€, alors vous êtes un client *50 (PV/PA=coef de pigeonnerie)

5) T'as aussi parlé d'un code, c'est quoi ?
  • En fait sur les étiquettes des cash, vous pourrez voir des trucs du genre G*R ou C*M en dessous du prix. Il s'agit des prix de rachats et de revente théorique des produits. Chaque enseigne utilise son propre code, le but étant que le client lambda n'y comprenne rien et que les employés, en l'ayant appris, puisse lire les prix rapidement. Le principe est simple : il y a 10 chiffres à remplacer par des lettres et si possible un mot lisible de 10 lettres différentes. Une fois que l'on connaît le code de déchiffrage, ca fait toujours un peu mal au cul de savoir qu'il se font parfois des marge de barjo...
    Seul point commun, l'étoile qui correspond à la virgule.
    • Chez Easy Cash, le code est GOUVERNAIL :
      G → 0
      O → 1
      U → 2
      V → 3
      E -> 4
      R -> 5
      N -> 6
      A -> 7
      I -> 8
      L -> 9
      Pour le découpage de l'étiquette au dessus du code barre avec un exemple :
      JK7J ___ E*L ___ O*A ___ CP
      JK7J correspond à la famille du produit, ici en l’occurrence, un jeu vidéo type K7. Je ne donnerait pas de liste, il y a bien trop de famille, c'est 'achement détaillé et en général assez compréhensible.
      E*L correspond au prix de revente conseillé, ici 4,99€
      O*A le prix de rachat, ici 1,70€
      CP correspond aux initiales de l'acheteur
    • Après recherche commune, le code de Cash Converters est TROPICALES :
      T -> 0
      R -> 1
      O -> 2
      P -> 3
      I -> 4
      C -> 5
      A -> 6
      L -> 7
      E -> 8
      S -> 9
    • Pour Cash Express, les lettres relevées sont M L A G C T O R K, le A étant très certainement le 0, il ne manque plus qu'une lettre pour tenter de trouver le mot, s'il s'agit bien entendu d'un mot !
    • Le code Happy Cash est VOLCANIQUE :
      V -> 1
      O -> 2
      L -> 3
      C -> 4
      A -> 5
      N -> 6
      I -> 7
      Q -> 8
      U -> 9
      E -> 0

Usu 20/02/2013 00h20

6) Ouais d'accord pour ton code, mais ça sert à quoi ?
  • Ben justement c'est ce que je disait avant, ça sert à ce que les client lambda (cad 99% des clients) ne sache pas quel est le prix de rachat, pour pas qu'ils viennent essayer de monnayer, ou qu'ils se sentent arnaqué.
  • Lorsque le produit arrive en rayon étiqueté, il n'est pas pricé, c'est au vendeur de le faire, pour cela il s'aide du prix de revente proposé par l'acheteur. S'il a un doute il part vérifier sur différents sites web et corrige en fonction. Après un certain temps invendu, l'objet est baissé de prix, une ou plusieurs fois. En général, 2 changement de prix suffisent, mais parfois non. Dans ce cas la on baisse le prix autant que possible, la limite étant le prix d'achat, car il est interdit par la loi française de vendre à perte (sauf pendant les soldes).

7) Mais alors si j'ai bien compris, finalement, c'est les vendeurs qui décident du prix au final ?
  • Exactement ! D'autant plus que dans la plupart des cash, la partie achat et vente sont clairement séparées et reliées par une porte uniquement. Une fois l'objet en magasin, l'acheteur n'y touche plus.
  • Cependant dans mon magasin, l'entrée vente et l'entrée achat ne font qu'une et c'est à l'intérieur que ça se divise, de ce fait, la communication entre toute l'équipe est plus poussée (ca reste mon avis) et cela arrive que les acheteurs viennent donner un coup de main à pricer lorsqu'il n'y pas un chat.

8) On sait comment ils trouvent les prix de rachats et de revente avec l'easy truc, les vendeurs suivent toujours ce prix la et basta ?
  • En réalité, ce prix de revente sert juste d'indication, d'une part les vendeurs sont spécialisés sur leur secteurs, donc ils doivent déjà avoir une grande connaissance des prix pratiqués couramment. Mais il n'est pas possible de tout connaître de toute façon, les vendeurs se servent donc de l'Easy Price et des différents autres sites également pour obtenir les cotes d'une grande partie des produits.
  • Juste pour info supplémentaire :
    • Sont pricé avec l'EP l'informatique, la téléphonie et le brico.
    • Pour la déco, c'est du total pifomètre.
    • Pour les TV et la hifi, c'est 70% du prix d'un produit équivalent en grande surface, l'électro également (l'EP peut également servir dans une moindre mesure, sur des produit haut de gamme surtout).
    • Pour la musique, c'est plus ou moins pifomètre, le vendeur va régulièrement à la concurrence pour voir.
    • Pour les DVD, les livres et les CD, c'est pricé via priceminister, en faisant la moyenne du prix minimum occasion et du prix minimum neuf (s'il y a au moins une 30 aine d'annonces sinon il y a un peu de recherche a droite à gauche sur le web).
    • Finalement pour les jeux vidéos, il y a également un EP mais spécifique au JV justement : on scanne le jeu et boum, sinon on tape une partie du nom et on a toutes les cotes : complet / sans notice / sans boite / loose. Le patron n'a pas voulu me l'avouer mais c'est directement tiré de MGP en plus condensé, plus lisible.

9) Mais alors comment ca se fait que je trouve des prix qui varie parfois de plus de 1 ou 2€ ?
  • J'ai déjà donné une première piste, tout d'abord, si un vendeur est occupé avec plusieurs clients, la prép va s'encombrer avec son matos, ses collègues peuvent donc commencer à pricer pour lui faire gagner du temps, rien de plus normal. Et qui dit plusieurs priceur, dit souvent prix différents !
  • Le fait d'apprécier telle ou telle chose joue beaucoup également ! Personnellement, en musique j'aime beaucoup le rock et le métal, et déteste le rap, donc je pricait généralement plus cher le rock/métal et moins cher le rap ! Pourtant au niveau des ventes, c'est bien l'inverse... Les CD de rap se vendent très facilement (et accessoirement se vole aussi énormément...), même hors de prix ou des trucs pourraves genre « rap 2006 vol 19 »...
  • Autre chose, la décote avec le temps, certains produits décotent extrêmement vite, les téléphones, les tablettes, les ordi et puis surtout les jeux de foot ! Fifa 13 vaut actuellement 45€ d'occasion mais d'ici 2-3 mois, il ne vaudra déjà plus que 35 voire 30 !
  • Et puis même avec des outils de pricing, certains surcote un peu les films car il l'aime bien, parce que y'a une jaquette carton en plus, ou décote parce que ci ou ca... C'est très variable et finalement, il n'y a pas règle fixe à respecter.

10) Mais en travaillant la bas tu aurais pu tricher en mettant les trucs que tu veux super bas, au prix de rachat même ?
  • Les caissières sont également vendeuses en bijouterie et connaissent donc le code, elle trouverait ça bizarre et demanderait des explications. D'autre part, lorsque la caissière scanne l'article en caisse, elle rentre le prix indiqué sur l'étiquette par le vendeur, seulement, si le prix de vente écrit est différent de plus de 30% du prix de vente conseillé par l'acheteur, alors elle obtient un message d'alerte sur l'ordinateur !

Usu 20/02/2013 00h30

11) Ah ok, mais de toute façon, vous avez des rabais je pense, non ?
  • Détrompe-toi, on est au même régime que n'importe quel autre client, et peut-être même pire ! Tout d'abord dans mon EC, les réservations ne sont pas possible, justement car on n'a pas de réserve (ils ne peuvent pas autoriser seulement les petites choses, ça serait absurde, c'est tout ou rien), et il en est de même pour les employés ! Le pire ? Il nous est interdit d'acheter pendant le travail... Donc en gros, pour acheter, c'est comme tout le monde, mais seulement lors de ton jour de repos, ou pendant la pause de 2h le samedi (vu que le magasin reste ouvert entre 12 et 14h).
  • Je sais que chez CC et CE, ils ont des réservations mais seulement sur acompte d'au moins 30%.

12) Pff mais ne va pas me faire croire qu'il n'y aucun avantage !
  • Ça non, je ne peux pas le nier, le midi, le magasin ferme la grille et on mange en sécurité à l'intérieur, il y a tout ce qu'il faut pour vivre xD micro-ondes, cafetière, frigo, etc... On sort bien entendu les consoles, pour jouer entre nous, on regarde les derniers films sortis, on se met en mode DJ, on a même fait un poker une fois avec une table pro ^_^'' J'ai pu jouer plusieurs heures à la PS Vita alors que je ne pensait même pas en tripoter une avant des lustres. Idem pour les portables, j'ai pu en tester énormément et me faire une idée sur pas mal d'entre eux. Toujours est-il qu'il y a moins de jeux dans la magasin qu'il n'y en a dans mes placards ! HAHA xD

13) Bon et sinon, pourquoi il y a toujours un vendeur qui me saute dessus direct ?
Je sais ce que je veux, je sais mater dans les rayons et les vitrines, il me prend pour un boulet ?

  • Si nous, collectionneurs avertis, savons ce que nous cherchons, ce n'est pas le cas d'une grande majorité des personnes venant dans ces magasins ! Beaucoup entre la dedans comme dans un vide-grenier, pour passer le temps ou bien cherche mais sans chercher : "oh tiens, ils vendent des lecteurs DVD ! C'est vrai que le nôtre commence à rendre l'âme. Des CD de musiques, oh Dalida, zou je prend"... Beaucoup achètent au feeling, pas comme dans un supermarché.
  • Toujours est-il que si les vendeurs se dirigent vers le maximum de client, c'est pour gagner sa croûte ! Oui dans les faits, le salaire est assuré, même en restant assis sur sa chaise, ou en se planquant en prep. Mais travailler aux gains de l'entreprise permet d'obtenir des avantages : 13eme mois, primes et autres bonus.
  • Il faut savoir qu'à chaque vente effectuée en caisses, un nom de vendeur est à indiquer. Cela permet d'établir des stats, savoir qui « travaille » ou « se repose »... Et de ces résultats, le patron met plus ou moins la pression aux vendeurs, le but étant d'obtenir les meilleurs chiffres possibles. Toutes les stats sont accessible entre tous les EC ! Il y a différents classement des magasins, ce qui crée une sorte de rivalité.

Usu 20/02/2013 00h31

Réponses bonus !

@bossmen :
Tu avais aussi posé une question par rapport aux consoles HS, seulement, dans mon EC (et dans les autres cash à priori), les consoles HS partent tout simplement à la benne ! Comme beaucoup de boite de consoles et de pack (jeu) d'ailleurs ! Dans un cash ou j'allais mais qui a malheureusement fermé depuis, il y avait un énorme bac à merde avec des consoles HS à 5€ ou 10€, mais il se faisait même pas chier à savoir le pourquoi du comment, c'était de la console en loose totale pour pièces quoi, genre tu récup la coque (ce que j'avais fait pour ma GC violette).

Usu 20/02/2013 00h52

Anecdotes supplémentaires :

Citation:

Histoire vraie : un mec qui vient juste avec Castlevania : Symphony of the Night dans la main et un grille-pain dans l'autre et dit à mon collègue « J'ai trouvé ça dans mon grenier, vous m'en donnez combien ? » Donc la phrase typique : « Vous en voudriez combien de tout ça ? » « Je sais pas vraiment, 5€ je serait déjà bien content ! »...
Mon collègue regarde la cote du jeu et voit que ça part en sucette, il a gardé son calme et a juste dit : « je vous donne 10€, ça vous va ? » Le mec est reparti tout jouasse avec son billet de 10 balles... Et on obtient un client *50.

Pour reprendre cette histoire, mon collègue à mis un PA (prix d'achat) de 8€ sur le grille-pain, car il était tout beau tout design et franchement bien conservé, et il est reparti à le vente pour 19.99€ si je me trompe et déjà vendu en plus.
Le CSOTN a donc été mis en PA à 2€... Quand il me l'a dit (j'étais le premier informé ^^), je lui ai dit de me le réservé, car à ce moment, rien n'était vraiment défini au niveau des réservations (qui plus tard ont été tout bonnement supprimées). Après en avoir parlé avec les collègues, j'étais sincèrement prêt à mettre 70, voire 75€ dedans (sur ebay, il part à 65€ max dans cet état mais y'en a vraiment pas souvent). Ma collègue vendeuse en bijouterie n'en revenait pas d'ailleurs :
"Tu veux payer 70€ pour un seul jeu ? T'es fou ma parole !"
"Tu les as payé combien tes bottes ? 130€ ?"
"150€"
"Bah tu vois, moi je dépense pas plus de 35€ dans des groles, chacun sa passion"
Et encore, mes chaussures de tout les jours c'est plutôt en soldes à 15/20€... La je portais mes pompes de DDR ^_^"

L'affaire attend jusqu'au soir car mon patron était pas trop présent le jour là et plutôt occupé au tél quand il était la. Donc avant de rentrer chez soi, je lui dit que j'aimerai bien qu'on en parle un peu.
Je lui ai rappelé plusieurs fois que la bête m'intéressait (en l'ayant mis de côté), mais sans retour de sa part, jusqu'à quelques jours avant l'ouverture ou des personnes du siège et d'autres EC ont foutu leur nez un peu partout et ont pricé le jeu à 100€. Le prix étant mis, mon patron a estimé qu'il devait être en rayon et que la négoce c'était pas possible.
C'est le seul truc qui m'a vraiment fait chier au taff, le patron pense tellement au marge que finalement, les employés n'ont même pas de petits privilèges sur les rentrées. Et puis c'est pas comme si je lui proposait 20€ quoi... Ça fait vraiment raclo qui veut tirer le max de fric, même de ses propres employés.
Tous mes collègues ont d'ailleurs été choqué, 2 d'entre eux qui voulait d'ailleurs réserver des bijoux pour la saint valentin se sont tout bonnement fait avoir car ils ont été vendus entre temps, je vous laisse imaginer comme ils étaient jouasse... Et pendant ce temps le CSOTN va rester un moment au magasin je crois...

elraiser 20/02/2013 01h53

Merci Usu, super instructif tout ca! :pouce:

yoshinouch 20/02/2013 05h19

merci USU car en fait j'ai un pote qui taffe dans un cash et qui me di tjrs "je peux rien te faire" mais en fait je comprend que c'est faux ...

Pour revenir a ton patron c'est vraiment un mauvais ne donner aucun avantage c'est vraiment mauvais niveau image et management, mais bon ya des cons partout! surtout que le castlevania meme a 30€ il se faisait un coef enorme bref ....

le Job par contre me parait cool j'aimerais bien y taffer mais bon niveau salaire ca ne doit pas etre bien haut ...donc faut que je monte le mien XD

merci pour les lettres tu peux etre sur que maintenant je vais te les tanner royal en decodant leur PA ...

ShaoliAss 20/02/2013 06h55

Sympa ces petites anecdotes. j'ai bien ri au coef de pigeonnerie. :D

Après tu décris un système tel que ce qui est important c'est la marge (ce qui est normal, on est dans le commerce) au détriment du client - sans que celui ci s'en rende compte. Pourtant on a quand même parfois l'impression de faire de bonnes affaires ds ce type d'enseigne. Ma question, si tu permets, est : est-ce qu'on peut réellement faire des affaires?

LeonZ 20/02/2013 07h10

Citation:

Envoyé par Usu (Message 1752114)

EDIT : ha merde LeonZ a péter ma chaîne xD

Je supprime et je reposte! :P (tu m'enverras un bon -75% valable dans tous les EC en échange:DD)

Ah bien ces infos, mais pourquoi avoir sympathisé "en particulier" avec les vendeurs JV et info? :bedo:
Spoiler

Spoiler


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 08h05.

Powered by vBulletin® Version 3.8.7
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.

Integrated by BBpixel ©2004-2020, jvbPlugin

Version française #23 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2018 MetaGames. Tous droits réservés.