Identification



RSS MetaGames

Accueil arrow Nos Articles arrow Nintendo DS/DSLite/DSi arrow Test IPLAYER - Lire les DIVX sur une DS
Test IPLAYER - Lire les DIVX sur une DS Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par robocop   
24-07-2009

TEST IPLAYER - LIRE LES DIVX SUR NDS

 Image Active

Principe de fonctionnement

Ceux qui possèdent déjà un linker ont pu le constater, avec son petit processeur ARM9 à 67 Mhz notre chère console Nintendo n'est pas assez puissante pour lire les fichiers DIVX. Il faut donc les convertir auparavant et ensuite utiliser le logiciel Moonshell pour lire le fichier DPG.

Mais une conversion c'est fastidieux et ça prends du temps. D'ou l'idée de la Team du IPLAYER qui vient de sortir un produit qui lance vos vidéos et DIVX en mode natif : c'est le but de ce IPLAYER qui porte aussi le nom de DS VIDEO EXPERT. Une puce a été ajoutée à l'architecture traditionnelle d'un linker pour traiter et interpréter la vidéo.


Démontage

Image Active

Un simple tournevis cruciforme suffit pour démonter le IPLAYER et examiner ses entrailles. La puce utilisée est un TMS320DM6541 dont voici une fiche technique http://focus.ti.com/lit/ds/symlink/tms320dm6441.pdf

Les curieux remarqueront que cette puce possède le même processeur RISC que la DS. Nul ne sait quelles fonctions exactes ont été utilisés en hard au lieu de fonctions soft mais en tout cas la puce a de la puissance sous le coude et certains circuits et fonctions n'ont pas été utilisés du tout ce qui pourrait permettre des développement ultérieurs par la team ou d'autres programmeurs pour un peu que certaines infos soient dévoilées.


Image ActiveImage Active

L'autre côté du circuit IPLAYER comprends trois puces portant respectivement les inscriptions AML3405 ,39VF040 et Winbond. Pour la puce AML3405,je n'ai rien trouvé mais l'inscription VQ100 laisse penser à un composant VQFP (Very Thin Quad Flat Package) à 100 broches de marque XILINK (CoolRunner-II?). Le 39VF040 est une mémoire flash de 4Mbit ( 8 banques de 512kbit) qui doit probablement contenir le logiciel, kernel et codecs. La puce Winbond est une SDRAM de 256 Mbi.

Le IPLAYER est donc désormais sorti et disponible en France et la commercialisation démarre bien un peu partout puisqu'il est sorti en même temps dans tous les pays. Rassurez-vous il fonctionne sur tous les modèles de DS, DSLITE et même sur DSI. Le produit supporte bien sur le stockage sur des cartes microSDHC et ce jusqu'à 32Go ce qui vous permettra de stocker pas mal de vidéos et de mp3.


Qu'y a-t'il dans la boîte?


Image ActiveImage Active

Le boitier blanc en carton est assez fin et contient un emballage de protection en plastique transparent qui lui-même contient le lecteur de carte microSD et le IPLAYER. Le lecteur microSD est noir au look solide et de taille normale. C'est en fait le même que celui fournit désormais avec le DSONEI. L'emballage est sobre mais esthétique et le linker est protégé en plus par une autre petite boîte.

 

Image Active

Le IPLAYER est blanc et ressemble à un linker standard mais à l'arrière de celui-ci on remarque que les pistes en cuivre sont protégées par des séparateur en plastique ce qui évitera en plus des faux contacts. Un bon point.

Image Active

La boîte contient aussi un manuel sur papier glacé et en couleur avec une documentation succincte mais suffisante dans plusieurs langues dont le français. Ceci est assez rare pour le signaler car les documentations sont rares en papier glacé couleur et encore en plus en français.

Image Active

Le mini CD contient deux répertoires : un pour le logiciel en chinois et un répertoire "English" qui contient la documentation au format .doc Word 97/2003 et un répertoire _SYSTEM qu'il faudra copier sur la carte microSD


Prise en main

Avant tout il faut soit récupérer le dossier _SYSTEM depuis le miniCD ou télécharger la dernière version du logiciel disponible sur le site web du fabricant, c'est à dire la 1.0

http://soft.dsiplayer.com/eng/eng_iPlayer_OS_0629.zip

Puis il faut copier le dossier _SYSTEM sur la carte microSD.

Ensuite vous devez créer les dossiers désirés sur votre carte microSD et copier vos fichiers vidéos à l'intérieur ou bien simplement à la racine de la carte. Insérez ensuite le produit dans la console.


Image Active

Image Active

Le menu est graphique et pour le moment en anglais ou chinois

Si vous créez des dossiers et des sous dossiers il faudra passer par le menu files pour lancer vos vidéos.Sinon les films seront lu par défaut dans le dossier films, les mp3 dans le dossiers mp3,etc...

Attention! Les caractères accentués des dossiers ne sont pas tous affichés. Par exemple le dossier « dessins animés » affiche un espace avant le « é ». Créez vos dossiers sans caractères accentués de préférence.

 Image Active

Les réglages permettent de change la brillance de l'écran, le language, le skin et surtout le délai de mise en veille de l'écran inférieur durant la lecture de musique ou de vidéos.


Interface de lecture

Image Active

Il ne reste plus qu'à lancer votre première vidéo en cliquant sur son nom.

  Image Active

  Un écran de chargement animé vous fait patienter 2 secondes avant le début de la vidéo.

Image Active

 Image Active

L'interface est agréable (et skinable) et les fonctions suffisantes, dont une pause, une fonction avance rapide et la possibilité de reprendre en cas de coupure (création d'un fichier .mark sur la carte microSD).

  Image Active

 

 Image Active

 

Les écrans ci-dessus montrent les menus de paramétrage des sous-titres sur la nouvelle version 

Image Active

 Image Active

Pour le sous-titrage la Team iPlayer a annoncé qu'ils travaillait sur une nouvelle version du logiciel qui permettra le support des sous-titres au format .srt. Si vous disposez d'autres autres formats de sous-titrage que les fichiers .sub il existe des convertisseurs comme Subresync par exemple. La sortie de la version est imminente et on sait déjà que la couleur de la police de caractères sera réglable ainsi que le décalage avec l'image.


Lecture mp3


Image Active

Image Active

 

Le lecteur joue son rôle et lit bien les formats indiqués. Le logiciel actuel ne supporte pas les paroles (lyrics) ni de ID TAG pour le moment mais cela va évoluer sans doute. A ce propos un casque est tout indiqué car la puissance des haut-parleurs de la console n'est pas très élevée.

Une petite fonction bien sympa est présente, durant la lecture si appuie sur SELECT l'écran du bas disparait ce qui permet d'économiser de la batterie et ses yeux ...La temporisation de l'affichage est même réglable.

 

 

Formats supportés


J'ai voulu vérifier et tester les différents codecs du IPLAYER avec pour chaque test une vidéo dans le format souhaité. A titre d'information le logiciel GSPOT disponible sur le site http://www.headbands.com/gspot/ permet d'identifier le codec utilisé par un fichier vidéo.

Ce même logiciel indique le BITRATE en Kbits/s. Chose intéressante le fabricant annonce le support d'un BITRATE de 2000 Kbits/s maximum mais il est en fait possible d'aller au dessus avec des cartes Kingston de classe 4 minimum. La lecture est fluide et la lecture est agréable bravo à la Team du IPLAYER.

Le format graphique de 640 X 480 est annoncé et supporté. En fait il s'agit d'une adaptation à la taille de l'écran car la résolution de l'écran de la DS est de 256x192 points. Pour la DSI même si la taille de l'écran augmente la résolution est la même. Le fabricant garanti une fluidité jusqu'à cette résolution et au-delà cela va dépendre du fichier vidéo, du bitrate et de la carte microSD bien sur.

Les formats de résolution supérieurs seront correctement redimensionnés mais si le débit est trop important les vidéos vont saccader. D'un autre côté on ne va pas regarder un film HD sur une console avec un écran de cette taille...


Format FLV: Il s'agit du format choisi par YouTube, Google Video et Yahoo! Video. Il suffit de télécharger une vidéo depuis Youtube et de la coller sur la carte microSD. Pour vous y aidez vous pourrez utiliser http://vixy.net par exemple qui permet de télécharger les fichiers FLV sur son PC.

Format RM/RMVB : (format RealMedia) http://en.wikipedia.org/wiki/Real_media

Format 3GP : http://en.wikipedia.org/wiki/3GP

Ce format destiné aux téléphones est tout à fait adapté à la console DS.

Format MPEG : http://en.wikipedia.org/wiki/Mpeg

Le IPLAYER sait lire le MPEG1 et le MPEG2 donc le format des DVD

Format Quicktime : http://en.wikipedia.org/wiki/Quicktime

Le format MOV fonctionne très bien

Format ASF et WMV : http://en.wikipedia.org/wiki/Advanced_Systems_Format

http://en.wikipedia.org/wiki/Wmv

Format AVI/DIVX : http://en.wikipedia.org/wiki/Divx les fichiers doivent porter l'extension AVI et non DIVX. Mes tests on pu faire marcher jusqu'au DIVX 5.05.

Fichiers MP3 : Les formats suivants sont aussi supportés wma, ape, flac, wav, aac, ogg et m4a.

Pour vos besoins de conversions de fichiers sons ou autre je vous donne un lien sympa vers un site de conversion en ligne http://media-convert.com

Lorsque l'on visionne un film tout comme lorsque l'on joue, la durée de la batterie et donc la consommation électrique est un paramètre important. Le IPAYER peut fonctionner pendant plus de 4 heures avec les paramètres suivants : brillance à 2, volume au maximum avec casque sur une console NDS Lite ce qui est confortable.

En ce qui concerne le format mkv il fonctionnera si la vidéo est encodée en DIVX XVID et non en H264.


Homebrews

Image Active

Le site du fabricant diffuse les fichiers nécessaires pour le fonctionnement de tous les homebrews qui fonctionnent depuis longtemps déjà via la norme DLDI. Le code source est même disponible. Des patchs pour Moonshell existent et le DLDI fonctionne bien.

Tous les homebrews testés ont fonctionné, ce qui est de bon augure. Une fonction « Loft reste » est disponible. Par défaut la combinaison de touche est L+R+A+B+X+Y.


Inconvénients

Image Active

Le support des sous-titres arrivant dans le mois qui vient, je ne vois pas d'inconvénients au produit. En étant de mauvaise foi, on pourrait dire tout de même dire que la Team du IPLAYER est inconnue. Aucune info n'est accessible via une recherche sur le net ni via un whois non plussss car le nom de domaine est protégé sauf dsiplayer.us qui nous donne un ZhiFeng (Frank) Wang à ShenZhen. Mais il s'agit d'un nouveau produit et on en apprendra peut être plus dans l'avenir. En tout cas la vitesse de réaction au mise à jour aux demandes utilisateurs est actuellement rapide.

Autre inconvénients le IPLAYER ne lance pas les jeux commerciaux...et bien tant pis ou tant mieux c'est fait exprès...Et Nintendo ne risquera pas de jouer les trouble-fête. Le IPLAYER en revanche en revancche lance les homebrews sans problème. A vous de juger et pour les petits malins peuvent essayer de chercher, actuellement aucun logiciel alternatif ne permet de les lancer...et cela ne viendra pas de la Team.


Prix

Le produit est disponible en France sur Metashop au prix de 49 euros. Attention! Seul le site dsiplayer.us et dsiplayer.com sont ceux de la Team, les autres appartiennent à des individus qui profitent de la notion toute relative de propriété chinoise pour occuper des noms de domaine de fabricants chinois et les revendre éventuellement.

En attendant vous pouvez visualiser une partie des fonctions du IPLAYER avec cette animation flash disponible aussi sur la première page du fabricant. Cliquez sur l'image du IPLAYER pour la visualiser

 Image Active

 



Commentaires (0)add comment

Ecrivez un commentaire

Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy
 
< Précédent   Suivant >
Validation XHTML & CSS Copyright © 2003-2017 MetaGames-EU.com Tous droits rservs.